LE RÉSEAU

Créé en 2020, le RESSAC, réseau national des ressourceries artistiques et culturelles, réunit l’ensemble des acteurs du réemploi culturel, pour travailler collectivement sur des enjeux communs et mettre en partage leur expertise et expérience.

En 2018-2019, Yann Domenge et Damien Forget expérimentent une collaboration sur le partage des flux ArtStock, faisant germer l’idée de mobiliser les autres ressourceries au sein d’un réseau national opératoire. Le RESSAC rassemble actuellement 7 structures couvrant 6 régions du territoire national.

Il représente un vaste écosystème des acteurs de l’événementiel, du spectacle et des industries culturelles et créatives : festivals, théâtres, salles de concert, cinémas, sociétés de production audiovisuelle, sociétés événementielles et techniques, mais aussi scénographes, designers, architectes, plasticiens, …

LE CONSTAT

Issus du spectacle vivant ou de l’événementiel, les initiateurs de ressourceries ont fait le constat que le secteur culturel était un grand consommateur de matières premières, matériaux et ressources : décors construits à l’occasion d’une tournée avant d’être mis au rebut ; scénographies monumentales mais éphémères ; matériels techniques et audiovisuels en constante évolution technologique…

Au début des années 2010 émergent les premières ressourceries spécialisées dans le secteur événementiel et artistique, dans l’objectif de réduire l’impact carbone des productions culturelles, artisanales et événementielles et faire évoluer les usages du secteur culturel vers des pratiques plus responsables, durables.

ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Le réseau national des ressourceries artistiques et culturelles s’inscrit dans le champ de l’économie sociale et solidaire (ESS), et plus spécifiquement dans celui de l’économie circulaire. Cette dernière propose de passer d’un principe de création de valeur linéaire (extraire, produire, consommer, jeter) à un schéma circulaire, basé sur le principe des 4 R (réduire, réparer, recycler, réutiliser), plus sobre et responsable.

La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire promulguée le 10 février 2020 inscrit l’économie circulaire comme un pilier du développement durable et un objectif national pour la transition écologique. Les Ressourceries culturelles appliquent les principes fondamentaux de l’économie circulaire :

· Traitement des déchets
· Réemploi : collecte, réparation, revalorisation, remise en circulation
· Allongement de la durée d’usage, lutte
contre l’obsolescence programmée, écoconception
· Économie de la fonctionnalité,
mutualisation

NOS OBJECTIFS

La finalité du RESSAC est de mettre en place une filière efficiente du réemploi culturel à travers un maillage stratégique du territoire, basé sur des dynamiques et des acteurs locaux. En cela, il accompagne l’émergence et le développement de nouvelles structures du réemploi culturel. Le réseau permet également la coordination et la gestion de flux exceptionnels à l’échelle nationale.

Capitaliser et mutualiser les ressources et l’expertise développées par les acteurs du RESSAC

· En créant des synergies et en mettant en réseau  les acteurs du réemploi culturel à l’échelle nationale ;
· En partageant les expériences, outils et savoir-faire ;
· En mutualisant des moyens, des compétences et des ressources.

Représenter les acteurs culturels du réemploi  auprès des pouvoirs publics et des partenaires privés

 

· En faisant connaître et en promouvant un réseau d’acteurs engagés dans des actions innovantes de sensibilisation à la question des déchets dans le secteur culturel ;
· En développant un plaidoyer à l’échelle nationale afin de faire avancer la législation autour de la gestion des déchets et le réemploi dans le secteur culturel ;
· En réalisant une veille juridique spécialisée.

Sensibiliser et accompagner les acteurs  désireux de s’engager dans une telle démarche

· En accompagnant les porteurs de projets désirant s’engager dans la réduction des déchets dans le secteur culturel ;
· En formant à l’évolution des pratiques professionnelles et en sensibilisant les organismes de formation à cette évolution.

Accompagner le développement  de la filière du réemploi culturel

· En développant des outils interterritoriaux et des indicateurs communs
· En construisant des projets d’innovation et de R&D permettant de faire évoluer la filière ;
· En consolidant un maillage d’acteurs du réemploi dans le secteur culturel
sur l’ensemble du territoire national.

NOTRE EXPERTISE

Le RESSAC est constitué d’acteurs du réemploi culturel, qui sont parties prenantes de
ressourceries, matériauthèques, tiers-lieux et autres structures de sensibilisation ou de conseil en l’économie circulaire. L’expertise de chaque acteur provient d’une expérience opérationnelle et concrète, forgée au plus près du terrain.

Accompagnement à la structuration d'une ressourcerie culturelle et artistique

Accompagnement dans la structuration d'une filière de réemploi dans le secteur culturel

Accompagnement dans l'étude des flux, cartographie des gisements et mise en place d'une fonction logistique

Expertise sur la législation des déchets et de l'économie circulaire

NOUS CONTACTER

Contenu du site sous licence Creative Commons – LE RESSAC
Réseau des Ressourceries Artistiques et Culturelles – 2021